Mot de passe perdu ? 
Retour au formulaire de login 

La respiration

 
 

Les mouvements respiratoires (inspiration et expiration) permettent le renouvellement de l'air dans les poumons.

Cocher la case "Vue en coupe" pour voir l'intérieur de la cage thoracique.

Abonnez-vous pour avoir accès à cette rubrique !

  • Visualiser les mouvements respiratoires (inspiration et expiration).
  • Connaître l'organisation de la cage thoracique.
  • Comprendre le lien entre les mouvements de la cage thoracique et le renouvellement de l'air dans les poumons.

Scénario pédagogique - Télécharger

Cette séance sur la respiration et les mouvements respiratoires en particulier s'articule autour de quatre questions.

  • Première question

Si on met sa main devant sa bouche ouverte, qu’est-ce que l’on sent ?
De l’air, le souffle…

Pourquoi ? Parce qu’on respire.

L’Homme doit respirer pour vivre.

  • Deuxième question

Demander à un élève de gonfler un ballon de baudruche et aspirer l'air du ballon plusieurs fois, en respirant normalement (2 ou 3 fois maximum).

Qu’est-ce qu’on observe ?

Le ballon se gonfle et se dégonfle. De l’air entre et sort du corps.

C’est ce que l’on appelle l’inspiration (entrée d’air) et l’expiration (sortie d’air).

Où va l’air dans le corps ? Dans les poumons.

Ouvrir l’animation « La respiration » et cocher la case « Vue en coupe » :
L’air passe par la bouche ou le nez jusqu’aux poumons (c’est l’inspiration) puis sort des poumons vers l’extérieur (c’est l’expiration).
Le spiromètre, qui joue ici le rôle du ballon de baudruche, matérialise l’entrée et la sortie d’air.

  • Troisième question

Demander aux élèves de poser la main sur leur poitrine et de décrire ses mouvements lors d’une inspiration et d’une expiration.
La poitrine bouge.
Lors de l’expiration, la poitrine s’abaisse.
Lors de l’inspiration, la poitrine s’élargie.

Ce sont les mouvements respiratoires.

Reprendre l’animation « La respiration » et décocher la case « Vue en coupe » :
La cage thoracique est formée des côtes, du sternum et de la colonne vertébrale. Elle bouge grâce aux muscles intercostaux et au diaphragme (muscles respiratoires).

Attention, lors de l’inspiration, çe n’est pas l’air qui gonfle la poitrine ! Ce sont les muscles respiratoires qui se contractent, ce qui provoque l'élargissement de la cage thoracique, la dilatation des poumons et l'entrée d'air.
A l’inverse, lors de l’expiration, les muscles respiratoires se relâchent (la cage thoracique s'abaisse, les poumons s’affaissent, l’air sort).

  • Quatrième question

Pourquoi l’Homme a besoin de respirer ?
Pour avoir du dioxygène.

L’Homme absorbe le dioxygène contenu dans l’air car ses organes en ont besoin pour fonctionner. Puis il rejette de l’air contenant le dioxyde de carbone qui a été fabriqué dans les organes.

Le dioxygène est transporté des poumons jusqu’aux organes par le sang. C’est aussi par la circulation sanguine que le dioxyde de carbone est transporté des organes jusqu’aux poumons.